Luminothérapie : notre exposition aux couleurs impacte notre façon de réfléchir !

La luminothérapie appartient au groupe de la photothérapie qui recourt à différents types et sources de lumière pour traiter divers troubles. Concrètement, cette technique fait appel à une lumière artificielle de couleur blanche qu’on qualifie de « à large spectre ». Par exposition à cette source lumineuse, son objectif est de soigner les maux liés aux dysfonctions du rythme biologique.

En quoi consiste la luminothérapie ?

Dans son procédé, la luminothérapie reproduit le rayonnement solaire, la lumière blanche entre autres. Ce traitement médical consiste alors à exposer les zones du corps ou du visage à cette source lumineuse. Il apaise et soigne des troubles biologiques comme la dépression saisonnière.

En s’infiltrant dans l’organisme à travers l’œil, la luminosité agit positivement dans la stabilisation des rythmes circadiens. En effet, lorsque l’horloge biologique n’est pas coordonnée au système jour-nuit, certaines manifestations désagréables se font ressentir. Une illustration concrète concerne notamment le décalage horaire qui entraîne de la somnolence en journée, car le circuit endogène est persuadé que c’est la nuit.

Les vertus de la luminothérapie

L’exposition à la lumière du soleil renferme plus de bienfaits qu’un simple bronzage. Ses effets opèrent jusqu’au système nerveux en régulant l’horloge interne et tout en apportant diverses autres vertus au corps.

Ainsi, en imitant les propriétés du soleil en termes de lumière, l’héliothérapie prévient la dysfonction des neurotransmetteurs qui peut engendrer des symptômes dépressifs. Cette thérapie agit, entre autres, comme un antidépresseur naturel.

La luminothérapie favorise la concentration. En effet, lorsqu’on manque de sommeil ou de stimulation luminaire, le cerveau s’abandonne automatiquement à l’inactivité. Dans ce sens, ce traitement améliore le sommeil, car il vise à réguler la mélatonine.

Par ailleurs, ce procédé agit favorablement sur l’humeur en stimulant la production de la sérotonine. Il rééquilibre également le corps en restaurant les différents cycles biologiques qui l’animent.

Comment se déroule une séance de luminothérapie ?

La luminothérapie consiste à s’exposer tous les jours à un éclairage à intensité et spectre déterminés. Pour un résultat probant, cette intensité doit s’élever à plus de 2 000 lux.

Afin de procéder au traitement d’une partie définie du corps, l’exposition doit généralement s’étaler sur une période de 3 minutes. Il faut noter que dans cette médecine douce, on peut faire appel à différentes couleurs de lumière selon les troubles à soigner.

Par ailleurs, enfants et adolescents peuvent également bénéficier de la luminothérapie. Toutefois, en dessous de 7 ans, la durée d’exposition doit se limiter à 1 minute. Aussi, il est préférable de réaliser le traitement en journée que la nuit.

Les bienfaits du Mango Diesel CBD pour l’organisme
Comment savoir si l’on est carencé en magnésium ?