Le Ginkgo Biloba : un arbre à la longévité exceptionnelle !

La terre abrite environ 100 000 espèces d’arbres aux propriétés extraordinaires. Il y a par exemple ceux qui ont su perdurer dans le temps à l’instar du Cyprès d’Abarqu ou Mathusalemn. D’autres types tels que Hypérion ou encore Général Sherman bénéficie des troncs généreux insolites. Pour l’heure, découvrez les caractéristiques stupéfiantes du Ginkgo Bilob, l’arbre à la longévité exceptionnelle.

Le Ginkgo Bilob, le seul arbre représentatif de son espèce

Le Ginkgo Bilob trouve son origine en Chine. L’arbre est également connu sous le nom d’ « arbre aux 40 écus » et « arbre fossile ». Ces appellations sont dues au fait que le premier exemplaire de Ginkgo Bilob en France est échangé contre une somme équivalente à 40 écus et que l’époque de découverte du Ginkgo remonte avant l’apparition des dinosaures. Par ailleurs, cette plante appartient à la famille Ginkgoaceae. Il est à souligner qu’il est le seul arbre restant de son espèce. Malgré la forme de son feuillage caduc sous forme d’éventails fendus, le ginkgo est classifié parmi les familles des conifères. Côté culture, cet arbre peut pousser à des températures extrêmes allant de -25 °C à 30 °C. La cerise sur le gâteau : toutes ses feuilles se virent en jaune durant les périodes d’automne.

Le Ginkgo Bilob, un arbre dioïque

Eh oui, le Ginkgo Bilob est reparti en 2 sexes. Les fleurs mâles ressemblent à des chatons, contenant des millions d’anthérozoïdes. Tandis que celles des femelles ressemblent à des mirabelles. Ces derniers occasionnent des odeurs nauséabondes une fois détachées de sa tige. À part cette reproduction sexuée, il est également possible de reproduire du Ginkgo avec le bouturage et le greffage. À noter aussi que le Ginkgo commence à ne fleurir qu’à l’âge de 20 à 30 ans. Une autre caractéristique du mâle de cet arbre est également qu’il développe ses feuilles 15 jours avant les femelles durant le printemps. Logiquement, ces feuilles jaunies 15 jours avant celles des femelles durant l’automne.

Le Ginkgo Bilob, un arbre à la longévité inégalée

Effectivement, un Ginkgo Bilob peut vivre jusqu’à 4 000 ans. À ce propos, un article publié dans la PNSA a récemment dévoilé le secret de cette longévité. D’après ce dernier, la recherche a été portée sur 34 arbres âgés de 15 à 667 ans. Les scientifiques ont alors découvert que les cellules cambium, responsables de la croissance d’un arbre ne vieillissent pas. Cela dit, elles ne montrent aucun signe de dégénérescence avec le temps. Il y était prouvé également que l’arbre produit une quantité considérable de flavonoïdes. Il s’agit des hormones protectrices et régulatrices de vieillissement. C’est qui explique sa non-sénescence. En outre, le Ginkgo Bilob est également réputé par sa résistance aux parasites et aux maladies. Il y a même des légendes qui ont affirmé que le Ginkgo Bilob constituait le seul arbre à avoir vécu sur le point d’impact lors du bombardement de la ville d’Hiroshima. L’année suivante, il a commencé à bourgeonner.

Conseils pour choisir une boutique spécialisée en vente de CBD en France
Huile de CBD en gélules : commander chez un spécialiste en ligne